« Mon Euro 2016 » Guyane, les premières rencontres ont commencé !

Ils étaient 250 élèves du cours moyen première année et du cours moyen deuxième année sur le stade Emmanuel  Courat de Macouria. Ils se sont affrontés sous la forme d’un tournoi  de football.

La conseillère pédagogique de la circonscription Mme Fabienne Castex  épaulée par la responsable du service des sports de la commune de Macouria, l’animateur de la Ligue de Football de la Guyane, Daniel Lafosse et par le Conseiller Pédagogique de Cayenne Nord-Rémire-Montjoly avaient très tôt mis en place le dispositif et pouvaient donc lancer les premières rencontres inter-écoles de ce «  Mon Euro 2016 » -Guyane, peu après 8 heures.

Venus de Monsinnery, de Tonnégrande et de Macouria, ces 250 élèves ont passé la matinée à s’affronter en deux poules  de  5 classes divisées en trois niveaux. Ce sont les débutants, les débrouillés et les experts. La mixité étant obligatoire, une fille, voire deux composaient les équipes de 5 joueurs. Ce ne fut donc pas une mince affaire à organiser, à gérer dans la sérénité des enseignants, des enfants et cet unique père de famille derrière sa caméra, sans relâche !!!!!!!

C’est aussi avec beaucoup de satisfaction que l’on reconnaissait des professeurs des écoles issus du monde sportif comme Yves Letard ou du monde musical comme Francis Nugent. Sous l’arbitrage des élèves eux-mêmes les parties se sont poursuivies jusqu’à 12 heures. A ce jeu des rencontres, ce sont les CM2 conduits par Francis Nugent de l’école Nadiré qui sont repartis vainqueurs de l’épreuve, suivi par celle menée par Yves Létard de l’école Ponet, seconde.  La troisième classe dirigée par Nadine Léo, (Ponet), fermant la marche.

Les CM1, quant à eux, voyaient la classe de Christiane Dalphrase rafler la mise, suivie de celle de Vanessa Alexandre et Clarys Rosanne.
Pour les six meilleures équipes, un rendez-vous est pris pour le mois de juin, du côté du stade Edmard Lama ou du Morne Coco pour affronter les élèves du  berceau des champions de France et d’Europe que furent Bernard Lama, Florent Malouda et voire même Jean Claude Darcheville. Le temps de regagner les secteurs géographiques scolaires les équipes sur le podium se sont vues remettre un trophée. Un diplôme virtuel est promis aux participants de cette première rencontre qui en appellera d’autre et dans d’autres circonscriptions de l’Académie de Guyane.

Auteur : M Eugène Epailly, Référent Académique de la Guyane