Pour démarrer

x
Objectif sportif
2

Séance starter

Compétences développées : maîtrise de la langue, compétences sociales et civiques, autonomie et esprit d'initiative.
OBJECTIFS ET DÉROULÉ
DÉROULÉ OBJECTIFS MISE EN PLACE PAR DURÉE
Présentation/Programmation
EPS
Présentation du cycle football
Informer sur les pratiques
EPS de l’année
Présenter l’activité football
L'enseignant(e).
5 min
Travail individuel (écrit, dessin, échanges oraux…) puis collectif ( « carnet du football » *) Faire émerger les représentations individuelles et collectives du football L'élève.
15 min
Questionnement sur les différents apprentissages liés au football Discuter des différents apprentissages possibles (techniques…) L'enseignant(e) + l'élève. 10 min
Présentation détaillée du cycle football Projet « moneuro2016 »
Objectifs d’apprentissage
Organisation des séances
Présentation des valeurs (P.R.E.T.S)
L'enseignant(e).
5 min
Questionnement sur les attitudes à adopter pendant l’activité Faire émerger et définir les attitudes liées à chaque valeur

L'élève.

10 min

*Construire le musée de classe du foot : demander à chaque élève de rapporter à l’école un élément en rapport avec le football venant de sa famille (billet d’entrée d’un match, de vieilles chaussures, affiche, livre, etc.).
* Lecture réseaux : lire des ouvrages de littérature jeunesse autour de l’activité.

Favoris  Imprimer 
x
0

Comment gérer l'hétérogénéité ?

Comment gérer le manque d'unité, ce qui est composé d'éléments de nature différente ?
IDENTIFICATION/FACTEURS

• PARTICULARITÉ DES CLASSES à plusieurs niveaux (2-3, … niveaux de classes) : aspects générationnels.
• PROBLÉMATIQUES LIÉES AUX  niveaux de pratique (joueurs(euses) en club, niveau de compétence).
• SPÉCIFICITÉS au regard des ressources disponibles (morphologie, dispense, handicap, etc.).
• PRISE EN COMPTE de l'éventail des représentations (incidences sur le degré d'engagement et de motivation.

 

PROPOSITIONS/REMÉDIATIONS
 
ÉTAPES FACTEURS IDENTIFIÉS DEGRÉ D'INTÉRÊT DESCRIPTIFS/OBJECTIFS
Étape 1 : présenter «Mon cycle de foot»
Séance introductive

Classe à plusieurs niveaux

Niveaux de pratique

Ressources disponibles

Représentation

*

**

*

***

 

Donner la parole aux enfants pour : 

  • faire émerger les représentations sur l’activité « Football » (écrit et/ou oral) ; donner la parole aux élèves pour qu’ils s’expriment ;
  • faire réfléchir sur les valeurs du football ; présenter les objectifs et atténuer les réticences ;
  • préciser que l’entrée dans l’activité sera équitable ; fixation des règles de conduite (règles de jeu-règles de vie) ;
  • Modalités spécifiques : équipements-hydratation.
Étape 2 : identifer et mesurer les différents niveaux de pratique (pour faire progresser les élèves collectivement et individuellement)

Classes à plusieurs niveaux

Niveaux de pratique

Ressources disponibles

Représentation

***

***

**

*

Évaluation diagnostique en début de cycle : mettre en place des jeux (ex : 4-4) et des exercices de référence (CDB). Évaluation formative en cours de cycle : mesurer, évaluer les progrès individuels et dans le collectif. Évaluation avec et sans adversaires (globalité et habiletés).
 
  • 1• Créer des équipes hétérogènes  individuellement mais équilibrées collectivement. Capacité à identifier les profils des partenaires pour construire un projet collectif (optimisation de la coopération). Favoriser l’implication, l’intégration de chacun.
  • 2• Créer des groupes de besoins pour renforcer les compétences de chaque individu.
Étape 3 :  favoriser la participation et la progression de toutes et tous

Classes à plusieurs niveaux

Niveaux de pratique

Ressources disponibles

Représentation

***

***

**

***

Mettre en place des situations modulables avec variantes spécifiques (temps, espace de jeu, effectifs, etc.) et des consignes adaptées aux différents niveaux de pratiques identifiés. 

Objectifs :

  • Motiver, impliquer, faire progresser les moins débrouillés comme les  élèves plus en avance.
  • Mettre en situation de réussite (quantification, buts, etc.). Buts de maîtrise à différencier selon le niveau des élèves.

Exemples :

  • Jeu avec zones à rôles particuliers.
  • Proposer/anticiper des règles particulières par rapport au niveau des joueurs.
  • L’inattaquable/l’invincible.
  • Le Bingo/Banco
  • Tournoi « coopétitif ».
Étape 3 : faire découvrir des rôles et développer l'autonomie de tous et toutes

Classes à plusieurs niveaux

Niveaux de pratique

Ressources disponibles

Représentation

***

***

***

**

 
  • Faire découvrir les différents rôles possibles, autres que celui de joueur(se) dans le cadre d’un cycle de football.
  • Favoriser l’intégration de tous les élèves.
  • Valoriser toutes les réussites dans tous les domaines (moteurs, sociologiques, cognitifs, etc.). L’évaluation et la participation de l’élève dans l’exercice de la prise de notes, la gestion de groupe ou d’atelier.
  • Exemples :  fiches d’observation, d’évaluation /  connaissance et suivi de la commande (validation ou non) /  gestion du temps (utilisation du chronomètre) /- application des LDJ (arbitrage).
  • Prendre en considération à valeur égale l’implication des enfants dans tous les projets à caractère transversal liés au cycle de football (aspects culturels, verbalisation, volet éducatif, etc.).
Étape 4 : bilan «Mon cycle de foot»

Classes à plusieurs niveaux

Niveaux de pratique

Ressources disponibles

Représentation

*

**

*

***

 

Donner la parole aux enfants pour : 

  • évaluer l’évolution des représentations sur l’activité « Football » (écrit et/ou oral) ;
  • faire retour sur les valeurs du football ;
  • présenter les objectifs et atténuer les réticences) ;
  • valoriser le respect des règles de conduite (règles de jeu/règles de vie) ;
  • Bilan des acquis en rapport avec les modalités spécifiques : équipements/hydratation.

 

Favoris  Imprimer 
x
0

Comment intégrer les dimensions éducatives dans la séance de football ?

Il paraît nécessaire d’envisager en premier lieu les paramètres qui conditionnent la séance. Ils sont susceptibles d’influer sur les processus pédagogiques mis en place.
LES PARAMÈTRES QUI CONDITIONNENT LA SÉANCE

Le public : nombre, âge, mixité, niveau de pratique, représentations.
L'espace : cour d'école, plateau, gymnase…
Le matériel pédagogique à disposition : qualité et quantité.
La météo
La surface du projet : projet EPS, projet de classe.
La ressource humaine : enseignant seul, enseignant + éducateur.

Au regard de ces éléments, l’enseignant envisage sa séance généralement de deux façons possibles :
  • prise en charge seul ou accompagné d’un éducateur spécialiste de la séance. Entrée éducative et dimensions éducatives en abordant les compétences transdisciplinaires à acquérir au cœur de la séance. Pas de séance classe après l’EPS ;
  • prise en charge seul ou accompagné d’un éducateur spécialiste de la séance. Entrée éducative et dimensions éducatives en abordant les compétences transdisciplinaires à acquérir au cœur de la séance
    + séance retour en classe pour faire le point et développer les aspects transdisciplinaires, début en séance starter.

 

PROPOSITIONS/REMÉDIATIONS
 
ORGANISATION CHOISIE INTÉRÊTS POINTS NÉGATIFS ATTENTION À PORTER SUR…
Séance à valence éducative marquée, sans séance classe après l'EPS Fixe le cadre. Retour immédiat. Donne du sens. Pas de temps de débat. Pas assez de temps disponible pour le développement de la transdisciplinarité.  
  • Ne pas intervenir en parlant trop au risque de nuire à la qualité de l'attention et d'entraîner une déperdition motrice.
Séance à valence éducative marquée, sans séance classe après l'EPS Stratégie idéale pour intégrer les dimensions éducatives. Fixe le cadre.
Retour immédiat. Donne du sens. Permet le débat ensuite en salle et les retours décalés avec du recul.
Terreau fertile pour la transdisciplinarité en puisant dans l'expérimentation et la documentation les moyens de renforcer les compétences.
Place renforcée de l'enseignant.
Obligation d'accorder du temps important à ce projet EPS + classe.  
  • Nécessite de produire des outils pour la séance terrain et la séance classe : grille de co-observation collective et grille de retour individuel par ex. Vidéo possible pour réutilisation en classe (si 2 personnes en animation).
  • Le cas échéant, nécessite un travail important de collaboration enseignant-éducateur dans la phase de préparation et dans les techniques pédagogiques (séance animée en duo).
  • Possibilité de démarrer d’une séance « lancement » en classe pour fixer le cap et casser les représentations. Si intervenant extérieur, intérêt qu’il participe.

 

Favoris  Imprimer 
x
0

Les dimensions éducatives à privilégier

Quelles sont les dimensions éducatives à privilégier dans la dynamique classe et comment procéder pour que les élèves progressent en prenant du plaisir ?
LES ACTIONS À METTRE EN PLACE

Cadre de référence : programme, futur socle commun et  observations terrain de notre séance N° 1 du séminaire de Clairefontaine.

Mettre en place et entretenir un climat de classe propice. C’est l’ambiance de travail et les conditions qui entourent et favorisent les progrès. Il se traduit concrètement par le degré d’implication des élèves. Le climat est :
  • lié au contexte social, à l’environnement ou à l’atmosphère qui entourent les élèves. ;
  • Lié à ce que l’enseignant fait et dit, comment il fixe le cadre et organise les choses, communique, essaie de motiver ses élèves, régule les interactions entre élèves.
  • Lié au pourquoi, au quand et au comment, il félicite ou donne des feedbacks après une tâche (réussie ou échouée).
    Méthodes à maîtriser : Pédagogie du Modèle auto-adaptatif-Pédagogie du Modèle de Décision Tactique (aller-retour avec l’élève sous forme de questionnement)-Pédagogie du modèle d’exécution (fiche à joindre).

    Permettre la coopération : proposer des situations qui permettent d’optimiser l’action motrice de tous. Dans les exercices, c’est immédiatement visible, en revanche, dans les jeux, proposer des tâches motrices avec déséquilibre ou handicap individualisés. Par exemple, comment prend-on en compte le déséquilibre découlant de l'intégration d'un joueur porteur de handicap (en mettant des contraintes aux autres ou en donnant des avantages à l’élève déficient ?).
    Différenciation dans le groupe : le joueur(euse) à qui l'on donne un « handicap », doit être repéré et mis en valeur («  je te donne une tâche particulière parce que tu es compétent, développe encore cette compétence grâce à cette consigne particulière »).
    Stratégie collective : comment mettre en place une démarche qui permette à chacun de se positionner (que fais-je pour être utile à mon équipe ?).
    Permettre la prise de responsabilité : arbitrage, capitanat, autonomie dans le matériel.

    Favoriser la mixité et l'égalité fille-garçon. Une équipe ne peut être que mixte. Veiller à travailler par niveau (âge, tailles, maturité, compétences déjà acquises). Exemple des rencontres USEP de la Manche avec 3 niveaux, l’élève choisit son niveau : 1°) Tournoi filles ; 2°) Mixte/débutants ; 3°) Mixte experts.

    Faire en sorte que l'élève perçoive le sens : procédés pédagogiques, organisation et utilisation variés de ces procédés dans la séance. Organisation claire qui favorise les différentes formes d’apprentissage.

    Permettre les progrès de tous et la prise de conscience de ces progrès : bilans, auto-évaluation. Utiliser des variables progressives qui stimulent les élèves.

    Prendre et partager le plaisir : permettre de jouer en optimisant le temps d’action. Varier les situations. Adapter et réguler les situations aux capacités et aux motivations de chacun. La place du jeu libre dans la séance ? Au départ de la séance ?
    Groupe de travail thématique octobre 2014. Clairefontaine.
STRATÉGIES ET MÉTHODES PÉDAGOGIQUES MISES EN PLACE EN SÉANCE TERRAIN
Permettant de :
Rendre l'enfant acteur  
  • Prise en compte de tous les enfants, y compris les enfants malades. Ils peuvent assurer  différents rôles sociaux (arbitre, joueur, gardien, remplaçant, organisateur). Prise en compte de l’avis des enfants, de leurs questionnements.
Prendre du plaisir  
  • Bilan et écoute de la parole de l'enfant.
Développer le respect  
  • De soi, de l'autre, des règles.
Favoriser l'engagement  
  • Participation active aux situations proposées, participation au rangement, prise de responsabilités.
Exiger la tolérance  
  • Attention de l’éducateur pour empêcher tout comportement moqueur.
Entretenir la solidarité  
  • Coopération.
Informer sur la santé  
  • Nécessité de s'hydrater.
Prendre une posture d'adulte bienveillant  
  • Valorise les actions des enfants.
  • Positive.
  • Aide à la mise en place sur le terrain.
  • Conduit l’analyse en fin de séance.
  • Recentre l’activité sur son sens.

 

Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Comment vulgariser la pédagogie en football ? 1/2

Les fiches sont des supports pour mettre en œuvre un module. Elles peuvent faire l’objet d’adaptation(s).
MISE EN ŒUVRE DES MODULES
VULGARISER ? PÉDAGOGIE ?
• Simple
• Lisible
• Adapté
• Adaptable
• Accessible
• Progression
• Contenu
• Démarche
• Discours
• Documents

Contraintes : installations – matériel – hétérogénéité des publics – effectifs – enseignants

ÉLÉMENTS DE RÉPONSE

Mieux identifier les compétences attendues par rapport au programme EPS – reformulation de certaines fiches.
Favoriser la communication – Harmoniser les terminologies (lois du jeu – gestes – principes de jeu – schémas – pratique futsal).
Faciliter la mise en pratique des jeux et exercices favorisant les adaptations/effectifs et espace.
Mieux former les enseignants.
Intégrer plus de jeux scolaires.
Mobiliser des intervenants extérieurs en entrée et fin de cycle.
Mettre du matériel pédagogique à disposition.

Contraintes : installations – matériel – hétérogénéité des publics – effectifs – enseignants

LES FICHES

Les fiches sont des supports pour mettre en œuvre un module. Elles peuvent faire l’objet d’adaptation(s) :
1• la finalité du module football : pour donner du sens à l’ensemble, la rencontre doit être introduite dès la mise en place de la séquence (ou très rapidement dans le calendrier).
2• la séance 1 peut être considérée comme  une séance d’entrée dans l’activité, elle pourrait être suivie de la mise en place d’une situation de référence (jeu) au cours de laquelle l’enseignant pourra observer les comportements des élèves et évaluer les capacités, besoins et remédiations à apporter.
3• la séance doit prendre en compte les spécificités du groupe classe dont vous disposez :
nombre d’élèves (cf : « exemple d’aménagement possible à 30 élèves » joint) ;
temps scolaire, prenant compte de la durée de la séance EPS (exemple : 45 minutes d’activité, la durée des exercices, des situations ou des jeux peut être adaptée : séance 1 proposée en 3 x 16 minutes peut devenir 2 x 20 minutes sur 3 séances différentes (allongement de la séquence).

1er temps : exercices 1 et 2.
2e temps : exercices 2 et 3.
3e temps : exercices 1 et 3.
Dans ce cas, la reprise d’exercice favorise le lien donc le réinvestissement.
Lorsque les objectifs ne sont pas atteints, l’enseignant a la possibilité de revenir sur la séance avant de passer à la suivante.
Aménagement de la participation à l’arbitrage : la mise en œuvre des jeux doit pouvoir permettre d’organiser la participation active des élèves dans la tenue de rôle sociaux : arbitrage, chronométrage, table de marque. Cette forme vise l’autonomie et l’initiative des élèves et libère l’enseignant pour observer et évaluer.
Vous trouverez ci-après un ensemble de variables et d’aménagements possibles (ateliers, exercices) pour la mise en place de vos séances, mais aussi des précisions sur la terminologie utilisée.
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Comment vulgariser la pédagogie en football ? 2/2

Fiche méthodologique pour exercices, situations et jeux.
LES VARIABLES POTENTIELLES
Les gestes techniques essentiels à travailler seront : la conduite de balle, le contrôle/passe, et le tir.
Le nombre d’ateliers sera fonction du nombre de ballons disponibles.
L’idéal pour progresser et favoriser la répétition serait de proposer un ballon par enfant (pour la conduite et le tir), ou un ballon pour deux (pour le contrôle/passe).
Selon le nombre de ballons disponibles, nous proposerons des ateliers préférentiellement avec un ballon par joueur, puis un ballon pour 2 joueurs, puis un ballon pour 3 joueurs, etc.
Possibilité de constituer des groupes de niveau.
VARIABLES D'ORGANISATION VARIABLES D'EXÉCUTION
L'ESPACE / TEMPS
• Dimension
• Forme
• Distance
SURFACES DE CONTACTS
• Intérieur
• Extérieur
• Semelle
L'OPPOSITION/COOPÉRATION
• Nombre de joueurs
• Degré d'opposition (avantages/handicap)
TRAJECTOIRES
• Hauteur
• Direction
• Force du ballon
INCERTITUDE/CERTITUDE
• Nouvelles tâches
• Nombre de tâches à réaliser
DÉPLACEMENT DU JOUEUR
• Arrêté
• En mouvement
INTENSITÉ
• Vitesse (de déplacement/d'exécution)
• Durée et nature des efforts
• Durée et nature de la récupération
LES MOYENS D'EXPRESSION
• Nombre de touches de balle
• Combinaisons imposées
• Nombre de balles
LES VARIANTES ENVISAGEABLES
 
 
 
VARIANTES ENVISAGEABLES POUR PROGRESSER EN CONDUITE DE BALLE VARIANTES ENVISAGEABLES POUR PROGRESSER EN TIR VARIANTES ENVISAGEABLES POUR PROGRESSER EN CONTRÔLE/PASSE
• Conduite sans obstacle
• Conduite avec obstacles
• Conduite avec obstacles plus resserrés
• Conduite avec contrainte de temps (sous forme de relais, sous forme compétitive…)
• conduite avec contraintes motrices (mains dans le dos, mains sur la tête…)
• Conduite du pied droit, du pied gauche, des deux pieds alternés
• Conduite intérieur du pied, extérieur du pied, semelle, pointe de pied, cou du pied (dessus du pied, plan de laçage des chaussures)
• Tir sur un ballon à l’arrêt, sur un ballon en mouvement
• Tir avant une ligne à franchir
• Tir suite à une conduite libre, suite à une conduite avec obstacles
• Tir après un obstacle et avant une ligne à ne pas dépasser
• Tir suite à une passe d’un partenaire, et un contrôle de balle (contrôle face au but, dos au but, sur un ballon qui vient de côté…)
• Tir sans contrôle (suite à un ballon venant  de face, de dos, de côté…)
• Varier les distances de tir
• Varier la taille des buts
• Varier les angles de tir (Angles de tir plus ou moins fermés par rapport au but
• Tir du pied droit, du pied gauche, de l’intérieur du pied, du cou du pied…
• Contrôle et passe à l’arrêt, sur un ballon à l’arrêt, puis sur un ballon en mouvement
• Contrôler avec chaque pied (droit et gauche) et de différentes surfaces (intérieur, semelle)
• Passe sur un ballon à l’arrêt, sur un ballon en mouvement, après une conduite, après un contrôle, sans contrôle
• Contrôles  à l’arrêt, contrôles orientés vers l’avant ou vers le côté
• Passer et se déplacer vers une autre coupelle ou zone
CCOMPORTEMENTS RECHERCHÉS
(Conseils, indications pour faire progresser les élèves)
La conduite de balle : toucher le ballon presque à chaque foulée (ballon collé au pied), par petits pas, avec cheville souple (relâchée) qui « tapote » le ballon, regard sur le ballon, équilibre avec les bras.
Le tir : intérieur ou cou du pied (le dessus), pied de frappe dur (cheville bloquée), jambe d'appui fléchie, pied d'appui à côté du ballon, bras « équilibrateurs », yeux fixés sur le ballon, viser le « milieu » du ballon.
La passe : intérieur du pied, pied de frappe dur (cheville bloquée), pied d'appui à côté du ballon, orienté dans la direction. du partenaire, jambe d'appui fléchie, bras « équilibrateurs », yeux fixés sur le ballon, s'orienter pour viser le « milieu » du ballon.

Temps de pratique
Objectif : sur la base du temps total de séance s’organiser pour assurer un temps d’activité réel de 50% minimum.
Au final : dans le retour de séance, chaque enfant doit pouvoir exprimer (dire, écrire, faire) comment réussir un geste.
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Pourquoi programmer l'activité football ?

HÉTÉROGÉNÉITÉ

Défi coopétitif – Différents rôles, groupes de besoins.
Définir des rôles aux joueurs experts
 
FORMATION DES PE

Formation initiale et continu (FFF/MEN/USEP)
Impulsion des équipes CPC EPS
Création d’outils (fiche cf et pédagogique)
 
MODIFIER LES REPRÉSENTATIONS

FOOT = sport collectif : appréhender le football comme un jeu collectif, au même titre que les autres sports et pas comme un sport techniciste – prédominance du jeu sur la manipulation du ballon
S’appuyer sur la connaissance de l’activité des enfants pour une approche éducative
Informer les enseignants sur le panorama sociétal du foot français
 
DÉMARCHE D'APPRENTISSAGE

Utiliser le support « Jeu traditionnel » – cycle 2 préparatoire
Approche transversale P6 – P7 (débat)
Pratique futsal à effectif réduit avec un ballon adapté
Règles simplifiées sur le jeu à effectif réduit
Utilisation de supports médias
Utiliser la pratique récréative pour réinvestir les compétences acquises pendant le cycle (kit libre)
Entrée dans l’activité par la compétence spécifique de l’EPS (priorité donnée aux jeux collectifs à effectif réduit)
 
LES MOYENS

Meilleure connaissance des ressources (club, district, USEP, mairie, …) – définir les relations
Dotation
Relation enseignant – intervenant extérieur définie en amont
 
 
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Banque de données et outils pédagogiques

Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Le football à la récréation

RÉFLEXIONS SUR LA PRATIQUE DU FOOTBALL PENDANT LE TEMPS DE RÉCRÉATION
 
  • La pratique du football existe sur les temps de récréation.
  • Elle peut être génératrice de tensions.
  • Des enseignants ne veulent pas programmer de cycle EPS en football, prétextant que les enfants y jouent suffisamment en récréation.
  • La récréation reflète trop souvent les aspects négatifs du foot (foot exclusif).

    Qu'est-ce que la récréation ?
  • Espace de liberté pour les enfants : activité choisie
  • Activité de détente
  • Temps de pratique physique indispensable
  • Espace de pause aussi pour les enseignants

    Objectifs éducatifs
    Participer à l’amélioration du climat scolaire :
  • en visant l’autonomie des élèves ;
  • en favorisant le « vivre ensemble » ;
  • en concourant à une meilleure santé des élèves dans toutes ses composantes (physique, affective, sociale) ;
  • en contribuant à l’augmentation du temps de pratique physique.

    Qu'est-ce qu'on régule dans la pratique du foot sur le temps de récréation ? 
  • Le foot à la récréation, c’est le plus souvent :
  • une équipe qui joue contre une autre ;
  • avec un ballon ;
  • avec un ballon ;
  • en visant une cible ;
  • dans un espace ;
  • pendant un temps déterminé ;
  • avec des règles respectées.

    Liens avec l'EPS 
  • le foot de récréation n’est pas la forme de pratique vécue en EPS.
  • sa pratique en récréation est facilitée s’il y a eu un cycle EPS avant ; des continuités peuvent être envisagées.

    Mots-clés
  • Régulation – autonomie – espace(s) – règle(s) – négociation – mixité(s)
LES ÉQUIPES
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
CONSTITUTION DES ÉQUIPES • Tirage au sort par jeu de cartes (équipe des valets, équipe des 2, etc.) • Équipes constituées de façon aléatoire
RESPECT DES MIXITÉS • Dédier des temps particuliers pour chacun
• Créer des temps de mixité obligés (exemple : organisation par les grands d'un tournoi pour les petis
• Étape dans une progression vers une mixité sortant du jeu entre soi (filles ensemble, petits ensemble, etc.)
• Faire progresser les comportements et les représentations des enfants
LE BALLON
 
 
 
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
• BALLON QUI NE FAIT PAS MAL • Ballon de futsal
• Ballon mousse
• Ne rebondit pas
• Évite les « casses »
 
LA CIBLE
 
 
 
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
• RÉPONDRE À LA LOGIQUE DU FOOTBALL • Variable en forme, en taille, en distance… • Améliorer la qualité de jeu
L'ESPACE
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
TERRAIN DE FOOT
« ENVAHISSANT »
• Surface ne représentant pas plus d'1/3 de la cour de récréation
• Pas en position centrale
• Interdiction
• Espace dédié, sécurisé
• Respecter la pluralité des envies et des besoins (temps calme, discussions, etc.)
• Ne prend pas en compte l’envie de jouer des enfants
• Répartition des espaces en fonction des activités
ENVIRONNEMENT DE L'ESPACE FOOT (VOISINS, FENÊTES, ETC.) • Espace dédié, sécurisé • Amener à une gestion des comportements et du matériel adaptés à l’environnement
 
LE TEMPS
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
TROP D'ENFANTS SUR UN ESPACE RÉDUIT • Récréations séparées • Permettre une pratique physique pour tous
SOUHAIT DE BEAUCOUP D'ENFANTS DE JOUER AU FOOT SUR UN ESPACE RÉDUIT • Planning imposé (une classe par jour), libre (sur inscription)
• Temps de jeu courts et fréquents
• Jeu réduit en nombre : rapport espace/nombre d’enfants (entre 20 à 30 m2 par élève)
• Organiser la rotation des équipes de façon autonome (cf. règles)
• Valorisation du statut de spectateur/observateur
• Permettre un temps de pratique réelle pour chacun
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Le football à la récréation – les règles

LES RÈGLES

Celles-ci se doivent d'être peu nombreuses pour permettre une pratique autonome. Elles doivent être contextualisées à l'école, négociées, comprises et partagées de chacun.
Possibilité de les mettre en lien avec :

  • le règlement intérieur de l’école ;
  • les conseils d’élèves ;
  • l’association sportive d’école USEP.
PROBLÉMATIQUES RÉGULATIONS POSSIBLES EFFETS ATTENDUS
Ne pas rester sur un seul schéma de pratique • Jeux de ballon (traditionnels ou non)
• Ateliers de virtuosité (type street ballon)
• Match
• Tournoi
• Progression d'activités
Gérer les rotations de façon autonome • À chaque but, l'équipe qui perd sort
• En cas de match nul, la plus ancienne sur le terrain sort
• Séquences de jeu de 1,30 minute à 2,30 minutes
• Permettre à tous de jouer souvent

Matériel pouvant être mis à disposition des élèves :

  • ballon(s) adapté(s) au lieu ;
  • cartes (pour constitution des équipes) ;
  • chronomètre/sifflet poire/chasubles ;
  • coupelles ou tracé dans la cour ;
  • cibles mobiles (cages).

    La récréation doit rester un moment de plaisir, de liberté d’agir et de convivialité entre élèves. L’intervention de l’adulte se fait :
  • en réponse à la demande d’enfants ;
  • en régulation face à une situation/problème.

    Ressources possibles :
  •  Le Foot Bag », Ligue de Football Nord – Pas-de-Calais
  • Aménagement des cours d’école (à télécharger : www.ac-lille.fr/dsden59/ressources_peda/eps/cd_cours_ecoles.php.html) pour des espaces aménagés.
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
1

Évaluation de la pratique par les enseignants

À QUOI SERT L'ÉVALUATION ?
 
  • À connaÎtre le niveau initial de chaque enfant.
  • À mesurer le progrès réel de chacun.
  • À prendre conscience du temps réel d’activité par enfant.

    Comment évaluer ?
  • Diagnostique / intermédiaire / finale
  • Observation globale et/ou individuelle
  • Les rôles possibles

    Les rôles possibles du point de vue des élèves 
  • Joueur/joueuse : correspond à tous les postes sur le terrain
  • Arbitre : fait respecter les lois du jeu sur le terrain
  • Spectateur(rice) : encourage, conseille et félicite son équipe
  • Organisateur(rice) : gère la répartition des équipes, le temps de jeu et les résultats en lien avec l’arbitre sur le terrain

    Les valeurs véhiculées par l'enseignant  
  • PRETS (plaisir-respect-engagement-tolérance-solidarité)
  • En cohérence avec le socle commun de connaissances, de compétences et de cultures :
    • réussite de tous ;
    • approche citoyenne ;
    • donner du sens ;
    • procurer du plaisir.
LES VALEURS
  VALEURS ITEMS ÉMERGENCE DES REPRÉSENTATIONS AUTO-ÉVALUATION/
ÉVALUATION FORMATRICE

(PAR L'ÉLÈVE OU
PAR UN PAIR)
ÉVALUATION
FORMATIVE
(PAR LE MAÎTRE)
P PLAISIR • J’ai suffisamment touché le ballon
• J’accepte de jouer plusieurs rôles
• J’ai aimé participer à une rencontre
     
R RESPECT • J’accepte la décision de l’arbitre
• Je respecte les règles du jeu
• Je passe le ballon à tout le monde
     
E ENGAGEMENT • Je n’ai pas peur du ballon
• Je suis capable de me diriger vers la cible
• Je sais quand avancer et quand reculer
     
T TOLÉRANCE • J’accepte le résultat d’un match
• Je peux jouer avec des joueurs de différents niveaux
• J’accepte l’erreur d’un partenaire
     
S SOLIDARITÉ • J’aide un coéquipier en difficulté
• Je sais céder ma place à un remplaçant
• J’encourage mes coéquipiers
     
LES RÔLES
 
 
 
RÔLES ITEMS ÉMERGENCE DES REPRÉSENTATIONS AUTO-ÉVALUATION/
ÉVALUATION FORMATRICE

(PAR L'ÉLÈVE OU
PAR UN PAIR)
ÉVALUATION
FORMATIVE
(PAR LE MAÎTRE)
JOUEUR ÊTRE CAPABLE DE PASSER ALTERNATIVEMENT DU STATUT D'ATTAQUANT À CELUI DE DÉFENSEUR
Attaquant :
• Être capable de conserver le ballon (porteur/non porteur)
• Être capable de progresser (conduite de ballon)
• Être capable de marquer
Défenseur :
• Être capable de défendre en reprenant le ballon
• Être capable de défendre en ralentissant la progression
• Être capable de protéger mon but
Équipe :
• Être capable de jouer en équipe
• Être capable de définir la stratégie de mon équipe
• Être capable d’appliquer la stratégie de l’équipe
     
ARBITRE • Être capable de maitriser les règles
• Être capable d’arbitrer (prendre une décision, siffler, etc.)
• Être capable d’expliquer la faute
     
ORGANISATEUR • Être capable de mettre en place un atelier
• Être capable de « scorer », de chronométrer
• Être capable de remplir une feuille de match
     
OBSERVATEUR (d'un autre élève) • Être capable de me concentrer
• Être capable de connaître les critères d’observation
• Être capable de remplir une grille d’observation
     
Favoris  Imprimer 
x
Objectif sportif
0

Évaluation de la pratique par les enfants

J'ÉVALUE MON RESSENTI
 
  • PRÉNOM DU JOUEUR :
  • ÉQUIPE DU JOUEUR :
  AVANT L'ACTIVITÉ OUI APRÈS L'ACTIVITÉ OUI
1 Est-ce que j’ai mon sac de sport ?   Est-ce que j’ai un sac complet ?  
2 Est-ce que j’ai des affaires de rechange (chaussures-short-T-shirt) ?   Est-ce que j’utilise mes affaires de rechange ?  
3 Est-ce que j’ai une bouteille d’eau ?   Est-ce que j’ai utilisé ma bouteille d’eau à différents moments de l’activité ?  
4 Est-ce que je vais pouvoir jouer avec les filles et les garçons de la classe ?   Est-ce que j’ai joué avec les garçons et les filles de la classe ?  
5 Est-ce que je pense que je vais courir et transpirer ?   Est-ce que j’ai couru et transpirer ?  
5 Est-ce que je pense que je vais manipuler le ballon ?   Est-ce que j’ai manipulé le ballon ?  
5 Est-ce que je pense que je vais marquer des buts ?   Est-ce que j’ai marqué des buts ?  
5 Est-ce que je pense que je vais m’amuser avec mes camarades ?   Est-ce que je me suis amusé avec mes camarades ?  
J'ÉVALUE MES PROGRÈS
 
  • PRÉNOM DU JOUEUR :
  • ÉQUIPE DU JOUEUR :
  • PRÉNOM DE L'OBSERVATEUR :
    SÉANCE 1 SÉANCE 3 SÉANCE 5 ÉVALUATION FINALE
COMPÉTENCES TECHNIQUES • Je conduis le ballon
• Je fais une passe à un partenaire
• Je reçois le ballon et le contrôle
• Je tire au but
Je dribble un adversaire




















      SÉANCE 1 SÉANCE 3 SÉANCE 5 ÉVALUATION FINALE
COMPÉTENCES TACTIQUES • Aspect offensif






• Aspect défensif
• J'occupe J’occupe le terrain de manière rationnelle en largeur et en profondeur
• Je me démarque (je me rends accessible au porteur de balle)

• Je m’oppose à la progression de l’adversaire
• Je m’organise avec les partenaires afin de récupérer le ballon












































Favoris  Imprimer